Voyages

Voyage au Sri Lanka: Kandy

Je vous avais promis un petit débriefing en images sur ce sublime pays qu’est le Sri Lanka. Deux mois après être rentrée, quand même… voici le premier épisode, au pays de Kandy.

Kandy, dans la centre du pays, est une jolie petite ville presque tranquille, selon les critères locaux; c’est à dire qu’il y a du monde, de la circulation, des klaxons, mais moins qu’à Colombo. Les déplacements en tuk tuk, bus, ou voiture au Sri Lanka nécessitent un certain détachement. Faut être zen, faire confiance à votre karma, et espérer que votre chauffeur ait passé une bonne nuit et soit dans une forme olympique, sinon, c’est flippant.

Les gens y sont incroyablement souriants et gentils, même quand ils n’ont rien à vendre. Les bâtiments coloniaux et le lac donnent à Kandy un charme fou et je m’y suis attardée un peu plus que prévu, malgré la météo qui n’a pas été très coopérative pour vous rapporter de belles photos!

Image

Le Queens Hôtel

Image

Le lac de Kandy, dans lequel se prélassent quelques gros varans (quand, sur la rue qui fait le tour du lac, votre chauffeur de tuk tuk pile net en hurlant « Crocodile! », c’est qu’il ne sait pas dire « Varan » en anglais. Moi non plus d’ailleurs.)

Au bord du fameux lac se trouve le Temple de la Dent:Image

Image

C’est un lieu très saint abritant une mystérieuse relique qui n’en sort qu’une fois par an, lors d’une procession d’éléphants décorés de petites loupiotes multicolores, l’Esara Perahera. Vous n’aurez pas de photos, car je n’étais pas à Kandy lors de cette fête. Pour les amateurs, on trouve les dates de l’Esara Perahera sur le net: elle dure une bonne semaine et plus les jours passent, plus l’ambiance monte, plus il y a de monde dans les rues, plus les éléphants sont illuminés; il faut réserver très tôt son hébergement… et sa chaise haute, façon arbitre de tennis, pour assister à la procession: c’est le meilleur moyen d’avoir une vue imprenable et d’être un peu à l’abri des mouvements de foule car les défilés sont suivis par une masse incroyable de Sri Lankais et dans la ferveur générale, les bousculades font parfois quelques blessés. Ceci dit, pour avoir vu des vidéos de la fête sur Youtube, ça donne vraiment envie!

Le reste du temps, la fameuse dent de Bouddha – que personne ne voit jamais car elle est enfermée dans un coffret – reste sagement dans le temple, où des centaines de fidèles viennent chaque jour se recueillir en famille ou entre copains.

Image

(Non, ces collégiens ne sont pas plongés dans l’admiration de la quenotte de Bouddha; ils checkent les photos qu’ils viennent de prendre avec leurs portables, tout simplement!)

Les soirs de pleine lune, c’est la Poya: l’enceinte du temple est pleine de monde, les femmes s’habillent de blanc et viennent y déposer des offrandes.Image

Le temple est illuminé et baigne dans une atmosphère très sereine, les familles viennent parfois de très loin et y passent la nuit avant de repartir dans leur région, et de revenir à la prochaine Poya.Image

Image

Dans tout le quartier, des dizaines de marchands fabriquent et proposent leurs offrandes aux fidèles: fleurs de lotus joliment dépliées, guirlandes de jasmin, on dirait que toute la ville est parfumée!Image

Image

On vend aussi des glaces, parce qu’il fait chaud quand même, et que les Sri Lankais sont plutôt gourmands…Image

En ville on trouve aussi des cafés, qui vendent surtout du thé, en fait… Le fameux thé de Ceylan, servi noir comme un café turc, avec beaucoup de sucre et un peu de lait (sans sucre, j’ai testé, c’est du brutal)Image

Pour un petit shoot d’air pur et de silence, les habitants de Kandy se rendent le dimanche au jardin botanique, un des plus grands et des plus beaux au monde; je n’en ai pas visité beaucoup, mais c’est particulièrement joli et romantique, d’ailleurs les amoureux s’y bécotent sur les bancs publics.Image

Image

Voilà c’est tout pour aujourd’hui mais bientôt, je vous emmènerai en balade dans les montagnes Sri Lankaises à la recherche des célèbres cueilleuses du non moins célèbre thé de Ceylan, et des éléphants sauvages…

photos © Charlotte Spillemaecker

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s