Gastronomie·Photo

Gnocchi et culture, une journée de touristes à Paris

Aujourd’hui avec ma voisine et amie Mamzelle N, nous avions un programme culturel plus que gastronomique. Après avoir franchi le périph (si si) hier soir pour aller dîner avec la familia chez Livio, délicieux et lointain italien (à Neuilly, vous imaginez?) qui mérite amplement le détour, ce mercredi nous avions convenu d’aller au Grand Palais voir l’expo Mapplethorpe. A croire que c’est la semaine de l’exotisme car nous sommes l’une comme l’autre assez attachées à notre est parisien pour ne pas en sortir pendant des semaines entières. Bref, ce qui fut dit fut fait, et en « fin de matinée » (vers midi et quelques, donc)  nous nous sommes retrouvées pour un dernier petit café, puis mises en route (en métro; l’exotisme, je vous dis!) pour le Grand Palais.

Oui mais voilà, l’heure du déj approchait à grand pas et qui a envie de se cultiver le ventre vide, je vous le demande? Pas nous. Aussitôt arrivées, nous avons donc commencé notre après midi « culture » par… un déjeuner. Direction le Mini Palais, où j’avais envie de retourner depuis longtemps, pour goûter à la cuisine d’Eric Fréchon, par ailleurs chef au restaurant du Bristol. Le lieu est superbe, tout en colonnes, mosaïques et grandes fenêtres ouvrant sur la magnifique terrasse. Et par ce joli temps estival, quoi de mieux (pour deux fumeuses!) qu’une table à l’ombre de ces grandes colonnades? L’accueil est charmant, la table parfaite, et nous voici entourées de « jolies gens » à étudier une carte alléchante. Et puisque nous avons dîné italien hier, nous continuons avec la pasta; penne au chorizo, tomates confites, olives et basilic pour Mamzelle N, gnocchi au pesto, parmesan et jambon de parme pour moi. L’après-midi étant dédiée au tourisme, nous nous accordons un verre de Pouilly Fumé. (non, je ne le réserve pas aux fruits de mer, je suis capable de l’aimer sur n’importe quel plat, c’est mon péché mignon!) Un coup d’oeil au passage sur la carte des desserts nous a convaincues de ne par prendre d’entrée… parce qu’un certain « Pain perdu (pas pour tout le monde) » a retenu notre attention.

Là je dois dire que j’attendais les plats avec impatience parce que j’avais une faim de loup j’ai lu il y a quelques temps des avis mitigés sur la cuisine du Mini Palais. Est-ce que les critiques ont été entendues, est-ce que les marmitons se sont rôdés, je n’en sais rien, mais nos deux plats étaient délicieux. Penne et gnocchi cuits à la perfection, les derniers juste fondants (et pas plâtreux c’est assez rare pour être souligné plusieurs fois!!) assaisonnement impec, le tout joliment présenté, rien à redire! Papotages de filles, régal des papilles et petite brise rafraîchissante, que demander de plus?

Un dessert bien sûr! (Un dessert pour deux, parce qu’en plus d’être bons, les plats étaient copieux). Petite déception de ce côté, le pain perdu est servi en ramequin, surmonté d’une boule de glace vanille; il est si crémeux qu’il ressemble plus à une crème aux oeufs, il manque un peu de croustillant, le goût est parfait mais la texture pas idéale. Qu’à cela ne tienne, on n’a plus faim! Deux cafés, deux clopes et l’addition; déjà quinze heures, l’heure d’aller nourrir nos mirettes et nos cerveaux maintenant que nos estomacs ont eu leur compte.

 

Image

Nous avions des billets coupe-file, mais… il n’y avait pas de file pour entrer à l’expo Mapplethorpe cet après-midi. Les (vrais) touristes ont sans doute préféré les bateaux-mouches ou les jardins pour profiter du soleil, et c’est tant mieux!

Je ne connaissais pas bien le travail de  Robert Mapplethorpe à part une série de portraits de célébrités (Isabella Rossellini, Grace Jones, Patti Smith entre autres) et le moins que je puisse dire c’est que j’ai été surprise par le côté très hétéroclite des photos rassemblées au Grand Palais. Ca va de la très belle et sobre photo de fleur, sur fond noir, sublimement éclairée, à… (bon, voilà la partie « interdit aux mineurs » de cet article, et de l’expo, d’ailleurs!) la plus crue des photos de sexe masculin qu’il m’ait été donné de voir dans un musée. Plutôt le genre qu’on imagine dans des magazines porno gays, en fait. Et accompagnée de quelques images un peu « Village People » de mecs en cuir, enchaînés et même pendus par les c… (gloussements de deux petites mamies nous précédant devant les photos, très mignon). Pour tout dire, l’esthétisme SM gay des années 70 a assez mal vieilli! Heureusement, il y a plein d’autres images somptueuses, des corps sculptés par un éclairage magnifique, des grains de peau si présents que c’en est parfois presque gênant, des détails de corps qui pourraient être obscènes s’ils n’étaient traités comme des sculptures, et quelques très belles natures mortes qu’on prendrait volontiers pour des tableaux flamands du XVIIème. Tout ça m’a donné envie de reprendre « Just Kids », le livre de Patti Smith où elle raconte sa vie avec Mapplethorpe dans le Manhattan bouillonnant des années 70 et que j’avais abandonné en cours de route pour une raison qui m’échappe.

La plus belle photo de l’expo pour moi, c’est celle-ci:

Image

Je sais cher lecteur que ça pique les yeux, tant de beauté si mal reproduite; plains-toi donc à Apple… et file au Grand Palais, voir l’original qui a un grain et un velouté stupéfiants, et qui est beaucoup mieux sans le reflet de mes petites mains sur le dos du marin!

 

Pour la culture:

Grand Palais, galerie Sud-Est, avenue Winston Churchill, Paris 8ème

26 Mars 2014 – 13 Juillet 2014
Tous les jours de 10h à 22h (fermeture à 20h le dimanche et lundi)
Fermeture hebdomadaire le mardi

Pour les gnocchi:

Mini Palais

Ouvert tous les jours de 10h à 2h
Avenue Winston Churchill, Paris 8ème

Tel : 01 42 56 42 42

 

Un grand merci à Mamzelle N pour cette délicieuse après-midi!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s