Job

Mes premiers pas de « vidéaste »

Certains d’entre vous le savent, j’ai suivi une formation en février pour apprendre à tourner des vidéos avec le Canon 5D Mark 3. J’utilise ce formidable boîtier pour prendre des photos depuis longtemps déjà, et puisque c’est également un instrument génial pour filmer, je me disais que c’était vraiment dommage de ne pas savoir m’en servir aussi pour cela. Et puis je crois que je suis en manque quand je n’apprends rien! Dans une vie antérieure, je faisais de la gestion de patrimoine et j’ai suivi des cours et passé un diplôme d’ingénierie financière. Quelques années plus tard j’ai changé radicalement de voie, puis je me suis mise sérieusement à la photo, et j’ai pris des cours pour compléter mes connaissances empiriques, et soigner le « complexe de l’autodidacte » dont je souffrais quand j’ai commencé à travailler. Entre temps j’ai repris des cours de piano, et des cours de thaï. Bref, je crois que l’apprentissage me stimule et m’est nécessaire!

Pendant ma formation vidéo, j’étais à peu près à l’aise avec la partie image; finalement quand on maîtrise le fonctionnement de l’appareil en mode photo, le tournage vidéo n’est pas si compliqué. Là où ça se corse, c’est quand on s’attaque à la prise de son! Parce que c’est complètement nouveau et tout de même sacrément technique, d’ailleurs c’est pas pour rien qu’il y a un métier qui s’appelle « ingénieur du son »! Mais comme mes petits projets vidéo ne me permettront pas d’en engager un avant longtemps, il faut que je me débrouille avec cette partie là aussi, et vite. Il n’y a rien de pire qu’une vidéo propre avec un son pourri, si? (Peut-être une vidéo moche avec un son pourri… et encore, c’est cohérent.) Me voici donc plongée dans des forums et tutoriels avec comme mots-clés HF, mixette, micro supercardioïde, Zoom H4N… Bon visiblement mes neurones sont encore à peu près opérationnels: je ne suis pas complètement perdue.

Vendredi je suis donc allée tourner mes premiers « vrais » plans dans une salle de spectacle, et je remercie Véronique Barrault, formidable comédienne qui jouait « La petite gorgée », (d’après « La premiere gorgée de bière » de Philippe Delerm) de s’être gentiment proposée comme cobaye! Avec le stress de tourner pendant une représentation, au risque d’avoir sur ma piste son des quintes de toux et autres « frouttt frouttt » de papiers de bonbons, j’étais plutôt tendue. Finalement le micro (Rode Videomic Pro) que j’ai étrenné vendredi a très bien fait son boulot, le son est très propre! (Mais c’est aussi parce que je l’avais réglé aux petits oignons… bon ok c’est pas si compliqué!)

Maintenant il me reste à trier, couper, organiser, monter, bref fabriquer une bande-annonce de deux minutes à partir de toutes ces images. Autant vous dire que ça n’est pas encore fini.

Après avoir testé les versions gratuites de Premiere Pro (Adobe) et de Final Cut Pro X (Apple) j’ai choisi d’acheter le premier pour monter mes plans. Ce qui m’a décidée: la suite Creative Cloud d’Adobe inclut aussi la dernière version de Photoshop que j’utilise pour travailler mes photos, ainsi que plein d’applications pour travailler le son (Audition), les effets spéciaux (After Effects) etc; la possibilité de commencer un projet sur un ordinateur et de le récupérer sur un autre pour le travailler en déplacement (ou au café, si mon voisin continue ses travaux!), et enfin le tarif dont je bénéficie pour l’ensemble en étant titulaire d’une license Photoshop CS6.

J’ai passé des heures ce week-end sur un tutoriel d’initiation Adobe pour prendre en mains les fonctions de base de Premiere Pro; les vidéos d’explication sont très claires et ça permet vraiment de comprendre où trouver et comment mettre en œuvre les outils nécessaires à la création de vidéos avec pistes images, plusieurs pistes de son, savoir choisir le format d’exportation du projet une fois la chose achevée. Un vrai plus; je me demande comment je m’en sortirais sans toutes ces ressources sur le net… D’ailleurs j’envisage de retourner voir la fine équipe de Vidéo Design Formation parce qu’apprendre sur le net, c’est bien, mais le live – et avoir quelqu’un en face pour répondre à toutes vos questions – c’est encore mieux!

Y’a encore du boulot, mais un jour, quand ma première bande-annonce de spectacle sera finie, je vous mettrai un lien pour que vous puissiez voir ce que ça donne!

Bonnes adresses:

Vidéo Design Formation

Pour tout apprendre sur le tournage (DSLR ou caméras), le son, le montage, le webdoc, les effets spéciaux, et bien plus. L’équipe est adorable, les formateurs super pro, les locaux superbes et l’équipement au top. (Financements Afdas possible pour les auteurs)

11-13 rue Dessargues, Paris 11ème.

http://www.video-d.com

Visual Impact:

Pour acheter ou louer le matériel (pieds, grues, steadycam, sliders, caméras, optiques, son… ils ont absolument tout et ils sont super sympa)

72 boulevard de Reuilly, Paris 12ème.

http://www.visualsfrance.com

Un grand merci à Germain Lalot, notre formateur pour la prise de vue HD sur réflex numérique, pour sa patience et la clarté de ses explications!

Vous pourrez voir ses belles réalisations ici: https://vimeo.com/germainlalot

Eh oui, ça met la barre haut… mais c’est motivant!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s